Kalimba, combien de lames faut-il

Le Kalimba est un instrument de musique originaire d’Afrique et très commode quant à son fonctionnement. Conçut la plupart du temps en bois, le Kalimba présente des lamelles de différentes tailles. Pour jouir des mélodies émanant de cet instrument, il suffit d’exercer une pression avec les doigts sur les lamelles. Toutefois, il existe une multitude de modèles de Kalimba présentant des nombres variables de lamelles. Combien de lames faut-il alors pour permettre au Kalimba d’occasionner de merveilleuses mélodies ?

Que devez-vous savoir à propos des lames d’un Kalimba ?

Les lames du Kalimba ne constituent que les touches généralement métalliques qui sont pressées pour occasionner une tonalité. Elles sont également appelées clés, dents ou encore lamelles. Cependant, elles sont très souvent ignorées lors de la prise en compte des caractéristiques du Kalimba. Malheureusement, elles représentent le monopole de la tonalité donnée par cet instrument.

Les lames du Kalimba peuvent être conçues à partir de plusieurs types de métaux. Toutefois, les plus réputés sont les métaux recyclés, l’acier inoxydable, l’acier au carbone ou encore l’acier au manganèse. Chimiquement différent par leurs propriétés chimiques, les lames issues des différents métaux ne peuvent émettre le même type de son. En effet, les vibrations, le niveau sonore, la tonalité des lames et autres peuvent être modifiés.

A étudier : Cette vidéo

Outre cela, les différentes lames composant le Kalimba ne sont pas de la même taille. En effet, les dimensions des lames sont toutes les mêmes quand il s’agit de la largeur, mais différentes quand elles touchent la longueur. Cette différence de taille contribue en soi à la diversité de tonalité émise par le Kalimba lors de la pression des lamelles par l’entremise des doigts. Par conséquent, plus les lames sont petites plus la tonalité est élevée et plus elles sont grandes, plus la tonalité est faible.

Nombre de lames disponibles sur le Kalimba

Le Kalimba, instrument de musique servant autrefois aux griots d’Afrique, aux conteurs et lors des marches de villages en villages n’est pas conçu en un seul modèle. En effet, il existe plusieurs types de modèles de Kalimba le plus souvent reconnu par le nombre de lames qu’ils portent. Au départ, le Kalimba était muni de 7 lames, mais au fil du temps la quantité de lames a connu une expansion. Ainsi, on dénombre aujourd’hui jusqu’à 17 lames sur un Kalimba.

A voir aussi : Comment mettre des photos sur un cadre photo numérique ?

On peut compter sept, huit ou neuf lames sur certains Kalimba ; dix, douze, 15 et 17 lames sur d’autres Kalimba et encore bien d’autres. Toutefois, il n’y a pas une différence notable entre le Kalimba à 15 lames et celui comportant 17. Les deux lames additionnelles retrouvées au niveau du 17 ne sont guère régulièrement utilisées. Cependant, cela serait d’un excellent avantage de les avoir si elles sont demandées. Les Kalimba à 10 lames sont beaucoup plus utilisés par les personnes en quête d’expérience vu que l’espacement entre les lamelles favorise un excellent apprentissage. En ce qui concerne les Kalimba à sept et huit lames, ils ne sont pas habituellement utilisés pour jouer des morceaux, mais beaucoup plus optimaux pour la relaxation.

Voir cette page