Lorsqu’on parle de cave à cigare, il faut garder en tête qu’il y a des conditions que ces dernières respectent pour opérer une conservation optimale des cigares. Il s’agit principalement des conditions liées à l’humidité et à la température. Concernant l’humidité, il faut retenir qu’il y a deux éléments qui permettent son contrôle dans la cave à cigare : l’hygromètre et l’humidificateur. Penchons-nous sur ces derniers !

L’hygromètre

Si vous n’avez jamais ouï dire à propos de l’hygromètre, sachez tout simplement qu’il s’agit d’un appareil dont la fonction principale est d’assurer le contrôle de l’humidité de la cave à cigare. En d’autres termes, cet appareil vous permet de veiller à ce que la quantité d’eau présente dans la cave à cigare soit des plus optimales.

Cependant, il y a plusieurs catégories d’hygromètre, lorsqu’on parle de cave à cigare. Vous pouvez donc rencontrer des hygromètres analogiques, numériques et digitaux. De façon générale, les hygromètres les plus utilisés sont ceux numériques. Cela s’explique parce qu’ils permettent de déterminer avec précision le niveau de l’eau.

Toutefois, en matière de précision, il faut admettre que les hygromètres digitaux sont les plus indiqués. Ils sont en réalités assez pratiques et efficaces. Cela se traduit par le fait qu’ils utilisent des piles et qu’ils sont très ergonomiques. De plus, certains modèles d’hygromètres sont en mesure de vous aider à déterminer la température ambiante dans la cave.

L’humidificateur

Pour ce qui est de l’humidificateur, comme son nom l’indique, il s’agit d’un appareil capable de diffuser de l’humidité au sein de la cave à cigare. Il joue donc un rôle essentiel dans la conservation des cigares, dans la mesure où il les met dans les conditions les plus idéales.

De plus, il y a plusieurs catégories d’humidificateurs. Certains d’entre eux peuvent être passifs, pendant que d’autres sont actifs. Pour ce qui est des humidificateurs passifs, ils ne sont pas plébiscités. En effet, ils ne sont pas assez efficaces et constituent un type assez démodé d’appareils. De plus, ils ne seront pas en mesure de permettre une bonne humidification de la cave.

Cela n’est pas le cas des humidificateurs actifs. En réalité, ces derniers constituent une version améliorée des humidificateurs actifs, dans la mesure où ces derniers sont composés de cristaux ou de mousse. Ces composants permettent à l’humidificateur de déterminer automatiquement le niveau d’humidité. Cela facilite non seulement l’utilisation de la cave à cigare, mais aussi de favoriser l’humidification des cigares.

Le taux d’hygrométrie adéquat

Le fait de considérer l’hygromètre et l’humidificateur ne suffit pas pour contrôler l’humidité d’une cave à cigare. Pour cela, il vous faut connaître le taux d’hygrométrie nécessaire. En effet, si ce taux n’est pas respecté, les cigares seront susceptibles de s’endommager à l’intérieur de la cave.

Vous devez donc veiller à ce que ce taux soit situé entre 70 et 75 %. De plus, la température est également une donnée des plus importantes. Cette dernière doit se trouver entre 18 et 21 °. Une température au-delà ne serait certes pas adéquate pour la conservation de vos cigares. Soyez donc assez attentif sur ces conditions.

 

Lire aussi dans la rubrique Lifestyle, cet article sur la valise enfant.