camera thermique cats60

En étant des humains nos yeux sont faits de manière à ne voir qu’en cas de présence de la lumière. Dans l’obscurité, notre visibilité baisse jusqu’à en devenir complètement nul. C’est en cela que dans la nuit, les lampes sont nos meilleurs alliés depuis des siècles.

Autre sujet à lire : Comment choisir un compteur-vélo ?

Cependant, il arrive des circonstances où à cause de la discrétion, nous voudrions pouvoir voir dans le noir sans avoir recours à une torche par exemple. Que peut-on faire pour y parvenir ? Quelles sont les solutions envisageables ? Nous vous aidons à répondre à ces questions.

En utilisant une caméra thermique
La première solution pour le voir dans le noir reste bien sur la caméra thermique. En effet, ce dispositif conçu sur la base d’un capteur infrarouge est capable de détecter certain nombre des objets dans le noir total. Qu’il y ait une source de lumière ou non, elle est capable de donner à son utilisateur la possibilité de se déplacer dans l’obscurité la plus sombre. Cela est rendu possible par le fait que ce que capture la caméra ne sont que les sources de chaleur répandu dans la zone couvert par l’objectif de la caméra thermique.

Il n’est donc nullement question de quoi que l’on pourra voir clairement. La vision sera orienté par des degrés de couleurs du noir ou du bleu foncé vers du jaune clair ou belge.
Ce n’est pas forcément l’idéal, mais plusieurs personnes l’utilisent déjà, pour les chasses ou randonnées de nuits.    De nombreux agents de l’armée, en disposent, et s’en servent pour leurs services nocturnes. Si cela vous tente, il faudra tout de même que vous ayez certaines notions sur l’appareil avant de procéder à l’achat.

Courte vidéo à voir

Que vérifier au cours de l’achat d’une caméra thermique ?

La caméra thermique a quelques points communs avec la caméra normale que nous utilisons pour les prises de vue. Nous avons par exemple le champ de vision, qui au niveau de la caméra de prise de vue est déterminé par l’objectif. Ici, même si c’est presque le cas, il faudra en amont tenir compte du type de caméra thermique. En effet, il en existe deux types. Nous avons celle à capteur non refroidi, qui ne couvre que quelques centimètres généralement, et celle capteur refroidi, qui peut atteindre des distances considérables.

A part cela, il est aussi bien de miser sur la capacité de l’appareil à régler la mise au point. Cela est vraiment nécessaire, pour plusieurs raisons. La plus importante est la qualité de l’image qui peut se voir nettement améliorer. En effet, la mise au point permet d’ajuster la couverture de la caméra en fonction de la distance à laquelle se trouve l’objet capturé. Il est donc évident que les précisions en seront plus nettes. Pour finir, il faut aussi que vous considériez la résistance de l’appareil. La caméra n’est pas forcément un appareil que vous utiliserez tout le temps. S’il cède facilement aux intempéries, vous aurez dépensé pour du vide. Or, une caméra thermique peut coûter vraiment chère.

Des test et avis sur https://choisir-camera-thermique.info/